Début Janvier les 64 nouveaux élèves officiers sont arrivés à L'ENSOSP, c'est l'occasion pour eux de subir une batterie de tests physiques visant à évaluer leur condition au moment de l'incorporation. Ces tests nous permettent de planifier le contenu des séances de sports et surtout d'adapter la charge externe à la réponse de la charge interne. En tant que référent des tests et évaluations, permettez-moi de vous présenter le process.

1er test : le gainage durée minimum 2 minutes afin d'évaluer la résistance de la ceinture abdominale.

100_2145

2ème test : la souplesse, nous permet d'évaluer la différence entre un bout de bois et le roseau...

100_2149

Le test de Killy un test "Isométrique" qui permet d'évaluer la résistance des membres inférieurs. Ce n'est pas le plus pertinent, car il ne correspond à aucune des situations professionnelles des sapeurs pompiers, mais il n'existe pour le moment aucun test aussi facile à mettre en oeuvre au plan national. Alors en attendant mieux on se contente de celui-ci.....

100_2173

Les tractions...! j'en vois déjà qui deviennent blêmes, il faudra en effectuer 20 pour obtenir la note maximale, alors commencez dès maintenant à vous entraîner....c'est préférable. A titre indicatif, une élève lieutenant de cette promotion en a réalisé 13 sans sourciller....c'est dur pour les garçons.

100_2159

40 pompes seront nécessaires pour obtenir la note maximale, mais attention le corps verrouillé, pas de reins cambrés et la poitrine doit effleurer le tapis sinon la pompe n'est pas comptabilisée !

100_2181

Le Colonel Luc Piquer est intraitable comme tous les intervenants qui supervisent les tests ce qui garantit la parfaite équité des évaluations quelle que soit la promotion.

100_2184

Prêt à affronter le redoutable test du "Luc Léger et collaborateurs"......Un test navette avec incrémentation variable qui permet d'évaluer la VMA (vitesse maximale Aérobie).

100_2151

Depuis maintenant 3 ans L'ENSOSP effectue ce test sous le contrôle d'un système informatique de pointe permettant de collecter les données cardiaques des élèves pendant qu'ils réalisent le Luc Léger. En 2005, j'ai proposé de mettre en place ce protocole afin de mieux analyser la réponse du système cardiovasculaire face à ce type d'effort.

100_2147

Plus fort encore...! L'ENSOSP (Grande école nationale oblige...) s'est dotée d'un système de télémétrie cardiaque Polar que j'installe aussi au moment des tests. Ce que vous voyez à l'écran est le pourcentage de la FC maximale des élèves Officiers pendant qu'ils effectuent le test. Nous recevons en instantané les données individuelles, nous les interprêtons et ajustons le contenu de la séance (si c'est une séance...Nous pouvons interrompre le déroulement du test pour un élève officier si nous constatons qu'il met en danger son intégrité corporelle).

100_2192

D'un simple clic vous pouvez avoir  à l'écran la FC qui correspond à la réponse du système cardiovasculaire face à la charge externe proposée.

100_2207

Marie-Christine Cazier (ancienne championne d'Europe du 400 mètres toujours détentrice de la 4ème performance mondiale sur la distance) chef du service des sports de l'ENSOSP a le sourire, les évaluations se passent bien et la promo est un excellent cru (que du bonheur comme dirait Mickaël Gouffier le référent Endurance de l'école, indisponible pour le moment en raison d'une mauvaise entorse du genou...les premières neiges sont redoutables, tous les montagnards le savent Micka !).

100_2177*

Vue parcellaire de la salle de musculation, un endroit où il fleure bon la sueur.....

100_2169

Un intervenant (Le Graët, un IRON MAN de niveau international...!!) anime la séance d'étirements activos dynamiques post test....c'est certain il y aura de la qualité....

100_2157

Les fessiers aussi ont le droit d'être étirés après tant de sollicitations.

100_2156